Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 08:13

Est-il possible de jouer all-round avec une petite colonie ?

A l’heure de la spécialisation à outrance, spécialisation où certains ne jouent que les pigeonneaux ou se concentrent uniquement sur les concours de grand fond, on peut se demander s’il est encore possible pour les petits amateurs de jouer toute la ligne de vol avec une colonie d’une trentaine de vieux et yearlings. Il est évident que le nombre de pigeonniers dont on dispose peut être un frein dans la solution que je vais vous proposer pour parvenir à jouer toute la ligne de vol. Personnellement, j’ai 7 compartiments et une volière et je pense que je pourrai jouer toute la ligne de vol avec les vieux et les yearlings. Les compartiments seront répartis comme suit dès 2021, année où j’aurai à nouveau des pigeons de (grand) fond :

  • Compartiment 1 : max 8 couples de reproducteurs
  • Compartiment 2 : max 8 couples de reproducteurs (après l’élevage, les mâles des 2 compartiments sont regroupés dans le compartiment 1 ; les femelles vont dans la volière.) Ce compartiment 2 devient alors le pigeonnier des 24 derniers pigeonneaux.
  • Compartiment 3 : les 24 premiers pigeonneaux.
  • Compartiment 4 : 8 couples au naturel pour le fond ou le grand fond.
  • Compartiment 5 : 8 mâles joués au veuvage
  • Compartiment 6 : 8 mâles joués au veuvage
  • Compartiment 7 : les femelles de veufs

Je vais vous expliquer comment je vais pratiquer dès 2021 année où si tout va bien, j’aurai à nouveau des pigeons de fond. Je pense suivre les conseils donnés dans le magazine paru en avril par Hilaire et par Stéphane Depasse en ce qui concerne les pigeons de fond. Comme vous le voyez dans les compartiments utilisés, le comportement n°4 est réservé à 8 couples d’origine de fond. Ceux-ci seront accouplés début avril et joués sur nid avec comme objectif principal les concours de (grand) fond. Pour augmenter mes chances de résultats lors des concours visés, les pigeons seront principalement enlogés sur une couvaison de 10/12 jours ou sur des jeunes de 6 jours (conseil Depasse). Cela permettrait de jouer les pigeons sur quelques concours de fond en privilégiant Barcelone pour les 3 ans et plus et les 600/700 kilomètres avec les 2 ans. Pour le (grand) demi-fond, je jouerai les pigeons des compartiments 5 et 6 au veuvage en essayant tant que faire se peut de les jouer par colombier. Le rythme serait 2 demi-fond puis un concours de vitesse suivant la difficulté des étapes. En enlogeant 10 veufs lors d’une épreuve, on a réellement l’occasion de se distinguer. Le fait d’enloger un compartiment dans son entièreté à un même concours permet de préparer tous les pigeons de la même manière. Il est évident que parfois il faudrait laisser un retardataire au repos un week-end pour lui permettre de bien récupérer. Vous pouvez donc vous rendre compte ci-dessus qu’avec un peu de méthode on peut jouer toute la ligne de vol. Par rapport à ma proposition, il y a aussi de nombreuses variantes possibles. Pour diminuer le nombre de pigeons, vous pouvez remplacer le veuvage par le veuvage total. Dans ce cas, vous jouez le même nombre de pigeons en demi-fond (16) en diminuant le nombre. En effet vous passez de 32 à 16 et vous avez moins de becs à nourrir. Dans mon esprit, je vais privilégier le jeu des vieux et des yearlings. Les pigeonneaux seront simplement dégrossis pendant les 2 mois de vacances sur des distances allant de 100 à 250 km et sans aucun artifice du type porte coulissante ou occultation

Essayant d’être le plus honnête possible, je vais essayer de voir les avantages et les inconvénients de jouer all-round avec une petite colonie.

Les avantages :

  • Vous pouvez jouer de nombreux concours avec un nombre relativement important de pigeons par rapport à la taille de la colonie.
  • Vous pouvez jouer par pigeonnier en demi-fond, ce qui permet de préparer pigeonnier par pigeonnier au niveau des soins.

Les inconvénients :

  • Obligation de posséder des pigeons d’origines diverses à la reproduction pour avoir des pigeons pour les différentes distances.
  • Plus de travail pour l’amateur. En effet qui dit jeu au veuvage et jeu au naturel impose davantage de volée quotidienne. Je pense ne donner qu’une volée par pigeonnier et lâcher les pigeons au naturel avec les pigeonneaux si c’est possible.
  • Qui dit plus de concours, dit plus d’enlogement. Les déplacements vers le local seront plus nombreux vu que les enlogements de fond et de demi-fond n’ont pas lieu le même jour.

J’ose espérer que ces quelques lignes vont convaincront qu’il est possible de jouer toute la ligne de vol avec une (relativement) petite colonie. Il est évident que les installations dont on dispose vont être un point fondamental dans le choix à faire car un amateur qui ne possède que 4 compartiments devrait mélanger les différents types de pigeons (fond, demi-fond), ce qui me permet une erreur si on veut viser la performance.

En conclusion, je dirais que même si la spécialisation à outrance est sans doute une solution plus simple pour arriver au top dans sa spécialité, il y a moyen avec relativement peu de pigeons (32 voyageurs dans mon exemple) de jouer l’ensemble de la ligne de vol en enlogeant chaque fois un nombre de pigeons qui permet de prendre du plaisir. En ce qui me concerne, l’année 2021 me permettra de tester la formule proposée, les nouveaux reproducteurs de fond n’étant arrivés chez moi que cet hiver et je vous relaterai à ce moment les résultats que j’aurai pu réaliser. Maintenant, au-delà de la méthode, c’est la qualité des voiliers qui sera prépondérante. Si vous êtes une petite colonie qui parvient à se mettre en évidence sur toute la ligne de vol, n’hésitez pas à me contacter par mail à jeanlouisjanne@hotmail.com pour qu’on vous mette en évidence dans ce magazine.

JLou

 

Partager cet article
Repost0

commentaires